Ebauche d’une histoire…

Pas un roman, pas un livre en soi, juste un prémisse d’histoire…à vous de voir!

Archive pour décembre, 2008

Pas si bon enfant que la rumeur l’aurait décrit ??!

Posté : 8 décembre, 2008 @ 11:21 dans nouvelles | Pas de commentaires »

 

                        Sylvestre n’avait rien connu de tel.

Une brûlure à l’estomac lui survient brusquement.

Une de ces sensations des plus désagréables qu’il n’avait pas ressentit depuis ce fameux séjour en dehors du territoire natal.

 

            Cet épisode lui revint alors comme un boomerang en tête.

Parti contre son gré au Mexique, lieu de villégiature de la sœur bien aimée de Myrtille, Sylvestre dû y avaler et supporter dans son fragile estomac, les aliments toujours plus épicés, cuisinés avec amour par la »Tia« ; une tante de la famille.

            Ayant reçu une éducation irréprochable quant aux mœurs de bonne conduite envers n’importe quel étranger, il ne pu refuser durant ces quinze jours interminables, de goûter aux délicieux mets de la « Tia« , mais également de se laisser resservir entre chaque.

            Sa mère avait toujours fait très attention à ne jamais traumatiser les tendres boyaux de ces tout-petits !

Caroline et Sylvestre n’auraient jamais pu trouver dans leur assiette aux effigies de Winnie l’Ourson et de Bambi, ne serait-ce qu’un tout petit clou de girofle, une pincée de curcuma ou encore moins de gingembre. (Sachant que pour cette épice, des effets malsains pourraient en plus survenir !)

            Trêve de moquerie, nous pouvons toutefois bien imaginer les difficultés que Sylvestre rencontra durant ce périple !

En effet, Sylvestre avait vécu une jeunesse emplie de cette absence de saveur, mais surtout, même adulte et indépendant, il avait toujours continué ce régime alimentaire des plus fades.  Myrtille elle-même, n’avait pas réussi à le détourner de cet ascétisme culinaire avant l’incident mexicain.

            Elle s’y était pourtant employée avec vigueur et stratégie ;

Manière douce pour commencer ; « Veux-tu mon chéri me faire le plus grand plaisir et goûter, ne serait-ce qu’un pouce, de mon exquis poulet-coco….curry ?! »

Puis de façon plus insidieuse en taisant ces préparations dans lesquelles elle avait gentiment mélangé à sa sauce béchamel au poivre doux, quelques miettes de gingembre !

Pour finir, alors qu’il déjouait sans cesse ces petites manipulations, elle décida de s’y prendre par la force.

            « Tu m’énerves, on ne peut aller manger nulle part et se faire inviter par quiconque avec tes goûts d’une fadeur à en ressusciter tous les vampires sur cette terre ! Tu vas avaler ce que je viens de te cuisiner ou la prochaine fois c’est le ragoût du chat du voisin que t’auras dans ton assiette ! »

Dommage pour la malheureuse que Sylvestre sache très bien se mijoter lui-même d’excellents plats. Entre le jour où il avait quitté le foyer parental et le moment où il s’était installé (pour un court moment) avec sa lady, une certaine quantité d’eau avait coulé sous les ponts avoisinants !

 

 

            Ainsi, et tout ce récit pour parvenir à atteindre l’empathie suffisante et comprendre les très mauvais instants que Sylvestre avait dû vivre et pourquoi ceux-ci l’avaient tant marqués !

Mais revenons à nos dires de départ…

Oui, à cet instant, Sylvestre, et par cette sensation singulière de maux terribles de ventre, se replongea dans son histoire d’A d’avec son ancienne compagne.

La nausée lui vint alors.

Et puis tout à coup, sans crier gare, plus rien !

 

(more…)

 

L'atelier du grenier |
lademoiselledesavoie |
... Un essai littéraire... ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | maggymauve
| Au boulot les 3ème !
| I have a dream